L’importance de la région des hautes cervicales

Article rédigé par le Dr. Mikaël Reney15 avril 2014 Catégories: Non classé

La région des hautes cervicales est une région du corps qui est extrêmement importante, car elle est le lien entre le cerveau et le reste du corps. Elle contient aussi le bulbe rachidien, qui contrôle des fonctions vitales, telles la pression artérielle, le rythme cardiaque, le rhytme respiratoire,…

Le bulbe rachidien contrôle aussi tous les muscles de la posture.

C’est une région qui est aussi TRÈS FRAGILE. Il est donc important d’en prendre soin. Voici pourquoi cette région est fragile.

Il est à noter que l’occiput est un des os du crâne, et que le crâne est plus gros que l’occiput seul.

Vue de côté de l’ossature des hautes cervicales

1. L’angle des articulations entre Occiput, C1 et C2 (les hautes cervicales) est dans une orientation presque horizontale (légèrement courbée), ce qui les rend vulnérable aux coups et ondes de chocs. Les autres vertèbres du cou sont inclinées, ce qui leur donne une stabilité importante. Les vertèbres du reste du dos ont cette caractéristique d’inclinaison aussi.

apcerv+mark

2. La fonction des disques intervertébraux est d’absorber les chocs et de stabiliser la structure de la colonne vertébrale. On voit très bien que la région des hautes cervicales (Occ, C1, C2) ne possède PAS DE DISQUE intervertébraux, ce qui retire de la stabilité à cette région. Sous cette région, les disques sont présents et deviennent de plus en plus épais plus on descend la colonne.

3. Il y a une raison pourquoi cette région est instable. La mobilité de la tête est en grande partie due au mouvement des hautes cervicales. Il est donc important que cette région soit en parfaite fonction pour maintenir le poids de la tête (7000 grammes) et de la gravité (1 tonne de pression atmosphérique) sur l’Atlas (50 grammes). L’Atlas se désalignant facilement, le centre de gravité de la tête est déplacé créant des stress énormes sur le système nerveux.

4. Un individu peut normalement tourner la tête de gauche à droite à peu près jusqu’à 80 degrés de chaque côté (presque parallèle à l’épaule). 40 à 50 degrés de cette rotation se fait entre l’Atlas et l’Axis, donc environ 50%.

5. Pour ce qui est de porter le menton vers le thorax (flexion) et lever le menton dans les airs (extension), le mouvement total entre ces deux positions est d’environ 110 degrés, dont 45 degrés entre l’Occiput et l’Atlas, soit environ 40%.

Si nous résumons donc, la région des hautes cervicales est:
Vulnérable aux coups et ondes de chocs
Instable, vu le manque de disque intervertébraux
Cruciale, car le lourd poids de la tête y repose
Très mobile, pour permettre les mouvements de la tête
De plus, le système nerveux dans la région des hautes cervicales contient une bonne partie de la formation réticulaire qui est la structure qui régit l’état de conscience d’un individu, autant son niveau d’éveil/sommeil que sa capacité d’assimilation d’information ou l’acuité de ses sens.

Voici d’autres raisons pourquoi la région des hautes cervicales est importante :

Elle compte un nombre beaucoup plus élevé de fibres proprioceptives (perception du corps dans l’espace) que les autres régions
Les ligaments qui supportent cette région sont plus nombreux, mais plus fragiles
Les muscles qui font bouger cette région sont plus précis et plus petits
Les fibres nerveuses qui donnent des ordres aux muscles bougeant C1 (l’Atlas) sont les fibres nerveuses de C1. Donc si l’Atlas est hors-alignement, les muscles qui tiennent l’Atlas ne peuvent le garder en position, car l’alimentation nerveuse est diminuée. Les muscles qui tiennent le reste des cervicales, des thoraciques et des lombaires (le reste du dos et du cou) sont alimentés par de multiples troncs nerveux, ce qui empêche cette situation.

Avez-vous apprécié cet article ?