Fibromyalgie

La fibromyalgie est un diagnostic qui frappe quand on le reçoit, surtout que bien peu de solutions sont disponibles dans le système de santé traditionnel.

Mais, il y a une solution qui prend de plus en plus d’ampleur, car elle est efficace, c’est la prescription d’antidépresseurs. Mais, quel est le rapport ?

Lorsque les premiers cas de fibromyalgie ont été diagnostiqués à la fin du XXe siècle, la première hypothèse du domaine médical était de mettre la responsabilité sur un virus ou une bactérie, car cette théorie colle bien avec le domaine médical. Cette théorie n’a pas réussi a être validée dans les dernières années. Depuis, plusieurs autres hypothèses sont apparues. Le stress, des défauts génétiques au niveau musculaire, un débalancement biochimique du cerveau, sont toutes des hypothèses acceptées, mais elles ne sont que le résultat, elles ne démontrent pas la cause du problème des fibromyalgiques.

La plus respectée de ces hypothèses au niveau scientifique est une “sensibilisation centrale”, c’est-à-dire que le cerveau des gens affectés détecte trop les sensations, principalement celles de douleurs. Il s’agit en quelque sorte d’une hyperactivité du système nerveux central. C’est pour cela que les antidépresseurs font effet, ils viennent dicter au système nerveux un rythme différent (par la modification du taux de sérotonine).

Le syndrome de la fibromyalgie, n’est donc pas un problème musculaire, mais bien un problème neurologique.

Cette hyperactivité a plusieurs conséquences connues, que l’on regroupe sous le syndrome de la fibromyalgie : migraines, côlon irritable, infections à répétitions, douleurs inexpliquées, sommeil profond inexistant, etc. En fait, tous ces symptômes résultent d’une manière ou d’un autre d’un système nerveux central hyperactif. Le système nerveux central chez les fibromyalgiques est surtout affecté au niveau du cou, selon plusieurs études parues dans les journaux scientifiques.

Les recherches du Dr Michael Rosner, neurochirurgien, démontrent qu’il existe une lésion entre la tête et le reste du cou dans la majorité des cas de fibromyalgie. Rosner et ses confrères ont déterminé que plus de 65% des cas de fibromyalgie ont eu un traumatisme (accident d’auto, chute, blessure sportive,…) dans les années précédant l’apparition de la fibromyalgie. Cette lésion entre la tête et le reste du cou amène une torsion mécanique du bulbe rachidien et du haut de la moelle épinière.

Dr Rosner a d’ailleurs développé une chirurgie expérimentale visant à dégager le bulbe rachidien (identique à une chirurgie visant à éliminer le syndrome de compression de Chiari), et il a remarqué une amélioration de 50 à 80 % après la chirurgie. Par contre, il s’agit d’une chirurgie très risquée et la chiropratique offre la solution de replacer la vertèbre au bon endroit plutôt que de lui en enlever une partie chirurgicalement.

L’ajustement spécifique NUCCA fait au Centre Kiro Spécifik est un des ajustements les plus précis qui existent en chiropratique et permet de rétablir le bon fonctionnement du système nerveux central, non seulement au niveau du cou, mais aussi au niveau du corps en entier.

Prenez rendez-vous maintenant

Avez-vous apprécié cet article ?

Blogue Vidéos

Fibromyalgie

La fibromyalgie est un diagnostic qui frappe quand on le reçoit, surtout que bien peu ...
Voir le symptôme

Hernie discale

On entend souvent parler d’hernie discales, mais savez-vous avant tout, ce qu’est réellement une hernie ...
Voir le symptôme

Maux de tête et migraines

Les maux de tête proviennent souvent du cou La plupart des gens pensent qu’il est ...
Voir le symptôme
Succursales Centre Kiro Spécifik
Chiropraticien à Laval
Centre Kiro Spécifik
1600 boul. Saint-Martin Est,
Tour A, Suite 600
Laval, Québec H7G 4R8
Canada
Prenez rendez-vous
Chiropraticien à St-Jérôme
Point de service de Prévost
1273 boul. du Lac St-François
Prévost, Québec J0R 1T0
Canada
Prenez rendez-vous
National Upper Cervical Chiropractic Association
Ordre des chiropraticiens du Québec
Upper Cervical Research Foundation